Annonces immo

Comprendre la location meublée non professionnelle

Maison, Clés, Clé, La Porte, Château, L'Arrière Plan

Des questions concernant la location meublée non professionnelle subsistent encore. Quelles sont-elles ?

Qu’est-ce qu’une location meublée non professionnelle ?

La location en Loueur Meublé Non Professionnel est avant toute chose une activité légale en France. Elle est à la fois lucrative et sécurisante. Il s’agit également d’un statut fiscal regroupant de nombreux avantages réels. Il permet notamment de générer des revenus locatifs faiblement imposés à court, à moyen ou à long terme.

L’investissement LMNP consiste tout simplement à acquérir un bien meublé destiné à la location. Il peut s’agir d’une maison ou d’un appartement. Dans tous les cas, il y a une liste de mobilier et d’équipements obligatoires à respecter.

Les revenus dégagés par ce type de placement appartiennent à la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). D’un point de vue fiscal, ils sont moins lourds par rapport aux revenus fonciers.

Afin d’obtenir des informations supplémentaires sur le statut LMNP, il faut visiter le site www.investissementlmnp.net

Quelles sont les principales conditions d’éligibilité au statut LMNP en 2021 ?

Le statut LMNP est accessible aux investisseurs particuliers remplissant au moins l’une des conditions suivantes :

  • Réaliser des recettes locatives inférieures à 23 000 € par an.
  • Ne pas générer des recettes locatives, tirées d’une activité de location meublée non professionnelle, inférieures aux autres revenus du foyer fiscal.

L’investissement en LMNP s’adresse particulièrement aux contribuables français dont le Taux Marginal d’Imposition (TMI) est compris entre 14 % et 30 %. Bien entendu, il faut être propriétaire d’un bien meublé éligible pour accéder aux avantages du statut LMNP.
Bon à savoir : une chambre située dans un EHPAD ou une résidence gérée avec service peut faire l’objet d’un investissement en LMNP.

Investir dans le neuf ou l’ancien : quelle option choisir ?

Il s’agit d’un choix difficile auquel les investisseurs sont confrontés. L’immobilier neuf s’avère plus cher par rapport à l’ancien. Il est souvent nécessaire de recourir à l’endettement bancaire pour y accéder.

Plus accessible, l’immobilier ancien séduit également les investisseurs. Néanmoins, des coûts supplémentaires sont inévitables à cause des travaux de remise en état et de réparations parfois conséquents. Ils peuvent modifier négativement la donne.

Laissez votre commentaire à propos de cet article

Conseils d'experts

  1. 6 Oct. 2021Les agences immobilières les plus reconnues dans le luxe à Bordeaux685 hits
  2. 16 Août 2021Investissement locatif : avantages et inconvénients699 hits
  3. 16 Août 2021Les secrets d’un investissement immobilier réussi676 hits